Rechercher
  • Karin TL

10 mars 2020

Faudrait quand même envisager un instant d'arrêter les conneries ! Non mais... Je vais finir par me fâcher tout rouge si ça continue. Enfin... pour ça il faudrait encore que j'ai un peu d'énergie. Et côté patate, jus ou jus de patate, c'est pas tout à fait ça...

V'là t'y pas que j'ai trouvé le moyen d'attraper un drôle de virus. Un truc qui ressemble un peu trop au virus à la mode : toux et fièvre. Mais on ne le baptisera pas à la Corona, car je n'ai pas eu droit au test officiel. Ce matin, j'ai "fait le 15". Le 15 local ayant jugé qu'à 53 balais bien tassés, malgré une nuit de merde ponctuée de toux et un traitement de chimio orale quotidien, j'étais "jeune" et non prioritaire, je me suis ensuite rendue avec la bénédiction du dit service au labo comme tous les mois. Un peu estomaquées, mes piqueuses préférées quand je leur ai relaté les propos du 15... dont un "et vous gérez avec votre médecin traitant". Médecin qui a également trouvé un peu légère la même gentille jeune femme un peu dépassée, qui m'a dit "Je vais demandé l'avis d'un médecin pour vous répondre." Me v'là donc, après avoir vu mon adorable médecin, avec une cargaison de gélules, sirop et autres potions magiques à gober en plus de ce que j'avais déjà à avaler... Pire qu'une mamie de 99 ans ! Voire plus pire que pire car... je dois rester chez moi et porter un masque quand Petite Chérie et/ou Cher et Tendre sont à la maison. Oui, mais, ma bonne dame... y a pas de masques dispo dans les pharmacies du coin - sauf pour les médecins. J'appelle le service presse du ministère de la santé. Très agréablement, on me dit de joindre l'Agence régionale de la Santé de Normandie. Je fais tous les numéros trouvés sur le web. Enfin un qui répond... Je tombe sur une vieille chouette qui me renvoie sur le numéro national qui répertorie les pharmacies alimentées en pare-virus. Et là... personne ne répond... Je prends ma liste de contacts de l'ARS de Normandie. Je finis par trouver une autre dame qui me dit être "sur une urgence et débordée" et me donne le "numéro qui va m'aider". Je tombe alors sur une cellule de renseignements et conseils aux... établissements scolaires ! Je crois que je vais stopper là ma chasse aux masques. Mais, je fais comment à 17h30, moâ ? Je sais... je tousse dans mon coude !

Entre temps, je consulte mes résultats d'analyses du jour. Ah... pas cool. Malgré une augmentation des doses de chimio depuis un mois... mes plaquettes ont encore trouvé le moyen de bien dépasser les normes. Petite carcasse, faudrait quand même envisager un instant d'arrêter les conneries ! Non mais... Je vais finir par me fâcher tout rouge si ça continue.

Morale de la journée : mieux vaut tout prendre avec le sourire... sinon je vais devoir me faire faire des perfusions de prozac !

1 commentaire

Posts récents

Voir tout

9 juin 2021

Pause d'un instant... juste pour reprendre pieds. Tout débrancher et écouter de la musique. Celle que j'écoutais il y a tout ça d'années. J'avais 17 ans... et une moelle osseuse en pleine forme ! J'av

4 juin 2021

Quelle fut longue cette semaine... Demain, je mettrai le bouton sur pause... Heureusement. Ce soir, tout est lourd, bien lourd, trop lourd. Mes yeux se sont embués. Mes yeux ont pleuré. Cela ne m'éta

25 mai 2021

Pourquoi parler de ce voyage dans un drôle de pays qui n'existe pas ? Pourquoi partager ici cette expédition sans retour en "Thrombocytémie" ? Certains me qualifient d'impudique. Certains m'observent