Rechercher
  • Karin TL

11 novembre 2019

Un lundi comme un dimanche... J’aime. J’adore même ! Comme si j’avais gagné 24h de douceur et d’amour en plus. Pas de course contre la montre même si ma to do liste est longue comme le bras - Dieu qu’elle est bête cette expression car normalement on a deux bras, non ? Pas moi ce matin, car mon bras droit est en kit... mais cette expression est quand même vraiment stupide ! Aujourd’hui, je rêve de faire mille choses. Je ne ferai pas tout, je le sais... Mais, quand il s’agit d’activités, rêver fait désormais partie de mon quotidien ! J’apprends à ne pas être déçue quand, le soir venu, je fais le point sur ma journée... Et j’apprends aussi à tout noter ! Ça, je vous le confesse, c’est hyper frustrant : je me suis toujours targuée d’avoir une mémoire d’éléphant (le cerveau d’un éléphant pèse 5 kilos... minute culture résultat des documentaires animaliers que je dévore quand je suis fatiguée), mais c’était sans compter sur mes cachetons de chimio ! Ils me bouffent la mémoire. Donc d’éléphant me voilà devenue souris... Une mini souris avec une mini mémoire et un stock impressionnant de post-it !!! Plus de mémoire, mais des listes : trop la honte ! Plus de mémoire et moins de mots. Je cherche souvent mes mots, moi qui étais une vraie pipelette... Les maux ont bouffé mes mots. Je m’en énerve parfois. Puis j’accepte. Je parle moins. Je téléphone moins. Et j’écris plus... car les mots ne s’envolent pas quand je les écris. Étrange ? Non ! Magique ! Grâce à mon voyage en Thrombocytémie, j’ai retrouvé le plaisir de l’écriture. Et ça, c’est du bonheur en kilos ! Bon lundi comme un dimanche

0 commentaire

Posts récents

Voir tout

9 juin 2021

Pause d'un instant... juste pour reprendre pieds. Tout débrancher et écouter de la musique. Celle que j'écoutais il y a tout ça d'années. J'avais 17 ans... et une moelle osseuse en pleine forme ! J'av

4 juin 2021

Quelle fut longue cette semaine... Demain, je mettrai le bouton sur pause... Heureusement. Ce soir, tout est lourd, bien lourd, trop lourd. Mes yeux se sont embués. Mes yeux ont pleuré. Cela ne m'éta

25 mai 2021

Pourquoi parler de ce voyage dans un drôle de pays qui n'existe pas ? Pourquoi partager ici cette expédition sans retour en "Thrombocytémie" ? Certains me qualifient d'impudique. Certains m'observent