Rechercher
  • Karin TL

15 juillet 2021

Y a pas à dire, quand on est en kit, il ne vaut mieux pas être trop "princesse, pouet, pouet" et avoir une bonne dose d'autodérision en réserve ! Depuis dimanche dernier, mon œil droit a changé de couleur. Ne rêvons pas : je n'ai pas les yeux vairons à la David Bowie... Non ! Juste un œil rouge de chez rouge. Plus une once de blanc. Un vaisseau qui a éclaté tout simplement. Ou plus justement un hématome qui, au lieu d'être sur une jambe ou un bras comme d'hab, s'est installé dans mon œil... mais zen car l'ophtalmolo vu en urgence m'a dit "rien de grave". Hypra méga sexy tout de même ! Et par là-dessus, ce matin, une petite crise d'urticaire venue de je ne sais où, sur l'avant-bras gauche. Je viens de comprendre : en ce moment, la mode doit être au rouge en Thrombocytémie ! A moins que ce ne soit ma carcasse qui ne me crie à sa façon : "repos !". Pas évident de se mettre dans l'ambiance tong et plage dorée, quand il faut déjà préparer la rentrée et quand mes pieds sont tellement secs qu'ils risquent de tomber en morceaux si je chausse des tongs ! Puis la plage dorée, jusque là, en Normandie, elle avait plutôt laissé la place à des marécages... Sans être "princesse, pouet, pouet", il est néanmoins parfois difficile d'accepter cette carcasse en lambeaux. Juste un instant. Histoire de râler une fois de plus et de me dire "pourquoi c'est moi qui fais ce voyage et pas cette espèce de con...?" - je ne donnerai pas de noms, même sous la torture... enfin sauf si vous me torturez vraiment ! -. Puis, hop, mes neurones repartent vers d'autres mondes sans œil rouge, ni pieds en kit. Et tout va mieux ! Au fil de mon voyage, j'apprends chaque jour. J'apprends que mes limites ne sont pas là où je les croyais. J'apprends qu'on peut baisser les bras un instant, mais que c'est quand même plus rigolo quand on prend les choses avec le sourire. J'apprends que chaque instant a sa dose de surprises et de cadeaux. Il suffit d'arriver à les trouver et à les déguster sans limites ! Allez, bonne résolution numéro un du jour (je ne sais s'il y en aura d'autres...) : je vais aller tartiner mes petits pieds. J'en connais deux qui vont être archi contents !

0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Drôle de voyage qui me réserve encore des surprises. Encore et toujours. Jusqu'à quand... Il n'y a pas et n'y aura pas de limites. Vraiment jamais de limites à ce grand plongeon dans l'inconnu. Mais q

Aéroport de Saint-Denis de la Réunion. L'embarquement est pour bientôt, mais j'ai le temps de remercier ici ma moelle d'avoir déliré. La remercier car sans elle, je ne serais peut-être jamais venue ic

L'été s'envole. L'été s'efface... Un été qui fut joli, joyeux, sympa pour moi. Un été magique même, j'oserais dire ! Un été sans chimio. Peu à peu, mon corps a appris à respirer autrement. Plus librem