Rechercher
  • Karin TL

15 novembre 2019

Lui : 1 - Moi : 0 Chaque centimètre de mes membres, de mon bassin, me fait mal. Taper sur mon écran est douloureux. Tant pis... cela m’occupe puisque je ne dors pas malgré les drogues avalées hier soir. Mon corps a gagné la partie. J’ai compris : il ne veut ni tension ni stress... Ce matin, je ne travaillerai pas. C’était prévu. Cela tombe bien. Ce matin, je retrouverai Maman pour aller remplir mon frigo. Comme une petite fille, accompagnée de tout son amour, de toute son attention. Redevenir enfant... L’épreuve des courses est souvent épuisante : même munie d’une liste, depuis que mes plaquettes déconnent, j’arrive à ne plus savoir ce que je dois acheter. Maman est là. Maman me rassure. Maman, je t’aime. Ce matin, j’achèterai de quoi... cuisiner ! Un peu. Pas trop quand même car le congélo va bientôt faire une overdose ! Une daube, du pain, un gratin de légumes, et... peut-être bien un gâteau ! Ou... deux ! Puis je ferai une sieste. Puis je travaillerai un peu. Pas trop. - Tu vois, mon corps, j’ai compris... Puis, la douceur du week-end s’emparera tranquillement de la maison. Je reprendrai des forces. Je le sais. Juste besoin de cette parenthèse...

0 commentaire

Posts récents

Voir tout

9 juin 2021

Pause d'un instant... juste pour reprendre pieds. Tout débrancher et écouter de la musique. Celle que j'écoutais il y a tout ça d'années. J'avais 17 ans... et une moelle osseuse en pleine forme ! J'av

4 juin 2021

Quelle fut longue cette semaine... Demain, je mettrai le bouton sur pause... Heureusement. Ce soir, tout est lourd, bien lourd, trop lourd. Mes yeux se sont embués. Mes yeux ont pleuré. Cela ne m'éta

25 mai 2021

Pourquoi parler de ce voyage dans un drôle de pays qui n'existe pas ? Pourquoi partager ici cette expédition sans retour en "Thrombocytémie" ? Certains me qualifient d'impudique. Certains m'observent