Rechercher
  • Karin TL

16 septembre 2020

"Jardiner, c'est être optimiste !

Un petit coup de mou après une journée taf un peu trop folle - pourtant en télétravail comme à mon habitude. Je suis descendue de mon aire pour faire un tour dans mon jardin. J'y ai croisé la pousse de saule tortueux, l'Hydrangea Paniculata Vanille - Fraise (c'est crô beau !) et une sauge bleue plantés le week-end dernier. Dimanche soir, je me demandais si je le verrais grandir... Pourrai-je un jour installer ma chaise longue sous mon saule ? Verrai-je mon hydrangea se transformer en arbuste digne de ce nom et ma sauge concurrencer à coup de fleurs bleues sa voisine la lavande ? Je m'interrogeais... Si ma maladie dégénère... Absorbée par mon boulot, je n'ai guère eu le temps d'aller saluer ces nouveaux venus depuis dimanche soir. Mais, ce soir, j'ai tout plaqué le temps d'un instant. "Ce mail attendra que j'ai fait le tour de mon jardin. Et ce SMS ? Il n'est pas plus urgent que ça !" Et ce soir, je suis allée dire bonjour à mes nouveaux amis (sans oublier de leur donner à boire car il fait un peu chaud !). Depuis dimanche, chacun semble s'être installé dans mon jardin. Dans notre jardin, puisque c'est avec mes plantes qu'il s'embellit, c'est ensemble que nous le façonnons. Dans notre jardin, mes plantes m'ont souri, mes plantes m'ont murmuré à l'oreille que "Jardiner, c'est être optimiste !" J'ai compris leurs mots et oublié mes maux. Planter une graine c'est construire un jardin pour demain, pour après-demain, pour toujours plus loin. Planter une fleur, un arbre, c'est miser sur l'avenir... Alors oui, je suis optimiste ! Alors oui, ce soir je suis sûre qu'un jour viendra où je bouquinerai sous mon saule...

Posts récents

Voir tout

19 octobre 2020

J'ai réussi ! Et je n'en suis pas peu fière... Oui, la semaine dernière, j'ai réussi à vivre "normalement". Une sacrée victoire - que j'ai payée un peu cher, mais tant pis... ! La semaine dernière, j

8 octobre 2020

J'ai soufflé mes deux bougies : voilà un an que je sais que j'ai une maladie qui ne se soigne pas et avec laquelle j'apprends à vivre et voilà un an que je gobe des cachetons de chimio, mais sans eux

30 septembre 2020

Oups ! Je n'ai pas eu 30 secondes pour venir pianoter ici depuis quelques jours. Pourtant j'ai une jolie nouvelle à partager. Une nouvelle même méga cool... que je n'ai pas tout à fait eu le temps de

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now