Rechercher
  • Karin TL

17 mars 2020

Confinement total. Je suis surprise de voir la panique s'emparer des gens... Et ces questions à la con. Car il s'agit bien de connerie : "Mais on va faire quoi ? Mais nos enfants vont finir par s'ennuyer..." Comme vous l'avez compris, moi je vis en pleine campagne. Dans un hameau à 10 km de la première boulangerie. Je suis en télétravail 355 jours par an. Donc l'isolement, je connais. La donne est un peu modifiée : Petite Chérie et Cher et Tendre étant désormais aussi assignés à résidence, y a du monde à la maison !!!!! Chacun vaque à ses occupations. Cher et Tendre - qui râle après la connexion internet qui ne lui permet pas d'avoir accès au serveur de sa boîte sans couper toute notre maison du web - a transformé notre chambre en bureau. Petite Chérie prend le temps de faire ses devoirs sans stress. Voire même pas du tout assez de stress à mon goût ! Je découvre que ses talents artistiques sont immenses... et qu'elle cuisine à merveille... Aux parents qui craignent l'ennui de leurs chers petits, j'ose dire en tant que "vielle Maman d'un trio de 24, 21 et 17 ans" : "Pitié, laissez-les s'ennuyer ! C'est un luxe qu'ils n'auront plus adulte. Laissez-les rêver, inventer, créer, dessiner - même sur les murs s'il le faut ! -. L'ennui est un cadeau ! Mais vous pouvez aussi prendre un peu de votre temps pour les écouter, leur parler, chanter avec eux, rire ensemble !" Je ne détiens pas la vérité. Je ne suis pas un exemple. Mais ici, nous avons décidé de tout positiver. Perso, je suis contrainte de positiver depuis presque six mois à cause de ma maladie à la con... Et je crois que j'ai filé ce virus magique à ma tribu. J'ai mes grands au téléphone tous les jours. Ma Maman, plusieurs fois par jour. Mes amies en MP. Je suis contrainte de vivre plus lentement depuis presque six mois. Aujourd'hui, on vit à un autre rythme que le vôtre d'habitude, mais on vit ! Prenons donc juste le temps de savourer, puisque pour une fois nous en avons le temps...

2 commentaires

Posts récents

Voir tout

9 juin 2021

Pause d'un instant... juste pour reprendre pieds. Tout débrancher et écouter de la musique. Celle que j'écoutais il y a tout ça d'années. J'avais 17 ans... et une moelle osseuse en pleine forme ! J'av

4 juin 2021

Quelle fut longue cette semaine... Demain, je mettrai le bouton sur pause... Heureusement. Ce soir, tout est lourd, bien lourd, trop lourd. Mes yeux se sont embués. Mes yeux ont pleuré. Cela ne m'éta

25 mai 2021

Pourquoi parler de ce voyage dans un drôle de pays qui n'existe pas ? Pourquoi partager ici cette expédition sans retour en "Thrombocytémie" ? Certains me qualifient d'impudique. Certains m'observent