Rechercher
  • Karin TL

18 novembre 2019

J’aime les week-ends ! J’adore même ! Une douce parenthèse qui me permet de faire le plein d’amour, de rires, de repos... et de frigo ! Et oui, ce week-end j’ai encore sévi en cuisine : une daube, un pain, un gâteauuuuuuu au chocolat, des légumes anciens, une soupe version qui tient au corps... Oups ! Sans prendre en compte que nous ne sommes plus que trois à la maison. Pas grave : y a le congélo !!! Le week-end, j’adore, après une crise d’hyperactivité (toute relative aux vues de l’état de ma carcasse), loukoumer sous mon plaid. Mon fameux plaid lituanien. 100% laine ! Quel trait de génie j’ai eu cet été de craquer pour ses gris différents... on était sur l’isthme de Courlande. Un endroit féerique. Donc, en fin d’après-midi, sous mon plaid, je pars en voyage ! A l’autre bout du monde ! Un vrai beau voyage... pas en Thrombocytémie mais... en Alaska ! Vous ne pouvez pas vous imaginer le délire : sous mon plaid tout doux tout chaud, je mate à la télé la vie de trappeurs en Alaska. Suis fan ! Moi, j’ai bien chaud, eux, ils tombent en panne de moto neige en pleine cambrousse par moins 40 ! Moi, j’ai le frigo plein, eux, ils fendent la glace à la recherche d’un poisson pour pouvoir bèqueter ! Non mais l’hallu... ils n’ont pas le choix : quand ils ont mangé tous les castors, les élans et Cie, c’est poisson ! Moi qui n’aime pas le poisson, je suis quand même nettement mieux sous mon plaid. Comme quoi, mon voyage en Thrombocytémie est vachement plus confortable que la vie dans le grand Nord ! Yes ! Et en plus, je vous parie trois cacahuètes qu’à la fin de l’hiver, à force de regarder mes alaskiens à la télé, j’arriverai moi aussi à faire la différence entre une empreinte de lynx et une empreinte d’ours brun. C’est pas donné à tout le monde, non mais...

Posts récents

Voir tout

19 novembre 2020

Quand ça coince, ça coince ! Voilà plus de dix jours que ma moelle osseuse fait la fête, en version hyper dynamique, hyper active, donc hyper douloureuse. Etrange impression que de sentir ses os... co

6 novembre 2020

Dans la série "Faut pas pousser le bouchon Maurice", j'ai joué... et j'ai perdu. Rien de grave... mais zut de flute ! J'ai perdu ! J'ai joué à ignorer les méfaits de la chimio sur ma carcasse ! N'étan

3 novembre 2020

Notes en vrac : - Nous voilà tous déconfits d'être à nouveau confinés. Faut dire que les cons finis pullulent... - Mon protocole a été modifié lors de mon dernier rendez-vous avec le professeur Tourn

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now