Rechercher
  • Karin TL

1er juillet 2020

1er juillet 2020... Vous ne trouvez pas que cette date sent bon les espadrilles et les tomates croquées directement dans le potager ? Les espadrilles, cela fait quand même plus d'un mois que je les ai adoptées : elles donnent un air de vacances à chaque journée... et j'en ai de toutes les couleurs, pour contrer une possible monotonie ! Mais... mes tomates sont loin d'être mûres. Il faut donc bien que je me résigne : les vacances, ce n'est pas pour tout de suite. Encore trois semaines pile poil à patienter, à jongler entre téléphone, mails, communiqués et réseaux sociaux... sans oublier d'y ajouter une noisette d'idées folles ! Et oui, j'ai la chance d'avoir un job rigolo - que je fais avec le plus grand sérieux tout de même - et même un job pétillant, donc, pas de souci, je ne vais pas transformer cet écran en mur des lamentations ! Puis les lamentations, ça sert à quoi franchement ? A rien si ce n'est à emmerder les autres. Le coup de mou, ça existe - surtout en fin de journée dans mon drôle de pays qui n'existe pas - mais les lamentations version "noir c'est noir", ça a le don de me donner la nausée. Je crois avoir la chance d'être née avec, sur le bout du nez, une paire de lunettes roses, voire arc-en-ciel (ça fait plus licorne - pour ceux qui suivent !). Et ces lunettes, je tente de ne les poser que le soir quand Morphée tambourine à ma porte. Oui, oui, vous avez bien lu : Morphée est revenue hanter mes nuits (toujours pour ceux qui suivent...). Finies les nuits de douleurs et de larmes. Quelques petits couics ou couacs, mais rien de plus. C'est du vrai bonheur 100% pur beurre que de dormir sans être réveillée par des tiraillements, des brûlures... de ne pas arriver à trouver comment se positionner pour tenter de somnoler entre deux larmes. Je DORS... donc je vis ! Bon je ne peux pas dire que tout soit rose rose rose, mais ce voyage commence à prendre une jolie tournure. En neuf mois (wouaouh... tout un symbole M. le Psy !), j'ai enfin trouvé une vitesse de croisière. J'aimerais bien entendu aller plus vite, retrouver... Non ! pas de nostalgie : ma vie d'avant, c'est ma vie d'avant et aujourd'hui ma nouvelle vie est vraiment jolie donc... on oublie les mots "retrouver", "revivre", re re re... Oups ! Je n'ai pas vu l'heure... et ma main droite ne veut plus pianoter (les fameux couacs de fin de journée !)... donc vite encore quelques mails à lire, quelques appels à passer et hop... direction le potager !

0 commentaire

Posts récents

Voir tout

19 janvier 2020

Notes en vrac... Dans la série ça c'est fait... douleurs soudaines dans la main droite alors que j'étais sous la douche. Je lâche donc le pommeau de douche. Et hop, le temps que mon cerveau embrumé ré

14 janvier 2021

Voilà deux semaines qu'une année nouvelle a commencé. Je nous la souhaite jolie, au goût de chacun. J'ai pour ma part décidé qu'elle serait ponctuée de sourires, de rires, de bulles de champagne et de

16 décembre 2020

Ne plus voir le jour... c'est la juste expression - ou presque - qui colle à ma vie depuis quelques semaines. Course contre la montre et déluge de boulot se conjuguent avec "je débranche mon portable

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now