Rechercher
  • Karin TL

21 septembre 2020

Dimanche prochain cela fera un an que j'ai débuté ce voyage dans un pays qui n'existe pas. Un an que je sais que j'ai une maladie rare. Et le dimanche suivant, autre anniversaire : un an que j'ai attaqué le "gobage" quotidien de chimio. Que le temps passe vite... Enfin, non pas tant que ça ! On dit ça pour se rassurer, pour se consoler. Mais non, il ne passe pas toujours si vite ! Ce matin les heures m'ont semblé longues, très longues comme à chaque fois que j'attends les résultats de mes analyses sanguines. Angoisse croissante au fil du temps qui s'écoule. Puis... le résultat ! Tout est ok ! Je ne dirai pas "tout va bien" mais bien "tout est ok". Les chiffres sont dans les normes. Mais moi je suis rincée. Rincée par l'attente de ces infos, rincée car j'essaye depuis deux semaines de vivre "comme avant". Je sais au fond de moi que "c'est une bêtise", que "ce n'est pas ce qu'il y a de plus intelligent à faire"... Mais sur le moment c'est tellement magique ! Vivre "comme avant", c'est enchaîner deux jours de boulot à Paris, vivre "comme avant" c'est faire un aller-retour en voiture dans la journée à Lille, vivre "comme avant" c'est ne pas faire les choses à moitié. Je n'aime pas la demi-mesure. Je la déteste même. Pourtant... Pourtant, je dois me rendre à l'évidence : ma carcasse n'aime pas, elle ! Il est bientôt 17h... J'ai bossé ce matin. J'ai fait mon incontournable (ou presque) sieste en début d'après-midi. J'ai bossé depuis. Mais je suis toujours fatiguée, usée... comme une envie de... de rien en fait. Ou de tout ! Envie de ne pas avoir mal dans mon avant-bras droit, envie de pétiller, envie de ne plus sentir mes pieds exister, envie de partir à l'autre bout du monde, envie de ne plus avoir conscience de l'existence de chaque centimètre carré de mon corps, envie de prendre un billet d'avion, envie de me coucher et de dormir, envie de buller au soleil... Je vais aller raconter à mes fleurs que mes plaquettes n'ont pas résisté à la chimio. Je suis sûre qu'elles sauront choisir les bons mots pour me faire oublier mes maux et me redonner le sourire : les résultats de mes analyses sont bons, c'est pas top ça ? ;)

Posts récents

Voir tout

19 novembre 2020

Quand ça coince, ça coince ! Voilà plus de dix jours que ma moelle osseuse fait la fête, en version hyper dynamique, hyper active, donc hyper douloureuse. Etrange impression que de sentir ses os... co

6 novembre 2020

Dans la série "Faut pas pousser le bouchon Maurice", j'ai joué... et j'ai perdu. Rien de grave... mais zut de flute ! J'ai perdu ! J'ai joué à ignorer les méfaits de la chimio sur ma carcasse ! N'étan

3 novembre 2020

Notes en vrac : - Nous voilà tous déconfits d'être à nouveau confinés. Faut dire que les cons finis pullulent... - Mon protocole a été modifié lors de mon dernier rendez-vous avec le professeur Tourn

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now