Rechercher
  • Karin TL

22 mai 2020

Et hop ! Voilà, c’est fait ! J’ai enfin vu mon hématologue. Enfin car avec le virus à la con, mes rendez-vous avec le professeur Tournesol ne se déroulaient que par mail et téléphone. J’en ai profité largement : j’avais préparé une liste de questions longue comme le bras.

En résumé : que du positif !

Dans le détail :

- Ma maladie est stabilisée : on a trouvé les bons dosages quotidiens de chimio orale. Donc... je continue !

- Les effets indésirables de la chimio (ongles, dents, peau, etc.) sont normaux. Donc... je continue !

- Mes douleurs sont désormais attribuées à « une neuropathie périphérique »... Ça en jette, non ? J’attaque le test d’un médoc qui va peut-être les calmer ! Si ça ne fonctionne pas,... on verra plus tard.

- Ma maladie fait partie des leucémies chroniques mais ne devrait pas muter dans les dix ans à venir ! Donc je continue à savourer chaque instant et je peux faire des projets.

- Côté projets, c’est un peu râpé pour une grande virée cet été. Le professeur Tournesol veut me garder à portée de main : à 200 km max de Paris. Toujours à cause de ce virus à la con ! Beh oui... le coronatruc peut provoquer des thromboses et ma maladie aussi (même encore plus que le virus car au loto des deux gènes mutants qui provoquent ma maladie, je n’ai pas gagné le plus cool !). Donc, à moi d’inventer des vacances de rêves presque confinées !

C’est pas un 22 mai magique, ça ? Trop contente d’avoir eu les réponses à toutes mes questions. Maintenant que je sais, je ne subis plus, je vis !

0 commentaire

Posts récents

Voir tout

22 avril 2021

Musique à fond dans la maison ! Joie des vacances, joie de la vie et des rires qui emplissent notre nid. Je suis heureuse. C'est bête à dire. Encore plus bête à écrire. Mais cela fait tellement du bie

4 avril 2021

Plus d'un mois sans venir faire un tour sur mon blog... Pas envie d'écrire. Pas besoin non plus. Pourtant il s'en est passé des choses. Plus ou moins jolies, plus ou moins sympas, plus ou moins chian

1er mars 2021

Pendant trois semaines, la maison a regorgé d'enfants. De rires. De râleries. De fous rires. De balades. De bonnes bouffes. De "dîner de n'importe quoi". De grandes discussions. De papotis... D'enfan

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now