Rechercher
  • Karin TL

22 octobre 2022

Drôle de voyage qui me réserve encore des surprises. Encore et toujours. Jusqu'à quand... Il n'y a pas et n'y aura pas de limites. Vraiment jamais de limites à ce grand plongeon dans l'inconnu. Mais quitte à plonger autant le faire avec joie. Un peu comme un enfant qui saute pieds joints dans une flaque d'eau - d'ailleurs pourquoi comme un enfant ? Moi j'aime toujours sauter dans les flaques d'eau, bottes aux pieds. La saison des flaques va recommencer. Youpi !!!! Alors, voilà... Depuis quelques mois, ça picouille, ça gratouille. Mais en ce moment ça picouille, ça gratouille vraiment beaucoup... Et je viens de réaliser que ce que je prenais pour des décharges électriques, autrement dit des "neuropathies périphériques" c'est en fait du prurit. Ce mot "prurit" est franchement très moche. Et ça démange de chez démange. Mais rien de plus normal quand on se balade en Thrombocytémie... Il suffit donc juste que je modifie la description de mes couacs à mon gentil Zémato, pour lui raconter ma découverte du jour. Et on changera sans doute le traitement. Mais de là à arriver à stopper les gratouilles, y a de la marge !

Nouveau dicton stupide du jour : "Tant que ça gratte, y a de la vie !"

0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Aéroport de Saint-Denis de la Réunion. L'embarquement est pour bientôt, mais j'ai le temps de remercier ici ma moelle d'avoir déliré. La remercier car sans elle, je ne serais peut-être jamais venue ic

L'été s'envole. L'été s'efface... Un été qui fut joli, joyeux, sympa pour moi. Un été magique même, j'oserais dire ! Un été sans chimio. Peu à peu, mon corps a appris à respirer autrement. Plus librem

Un dimanche soir comme un vendredi ! Demain ma petite dernière vient passer deux jours à la maison. Job d’été oblige, ses week-ends sont en décalé. Peu importe, demain elle sera là. Et j’ai le cœur q