Rechercher
  • Karin TL

24 décembre 2019

Premier Noël en Thrombocytémie, ce drôle de pays qui n'existe pas... Premier Noël avec chimio, mais ça on s'en fout. Si ce n'est que depuis jeudi dernier, avaler ces foutus cachetons s'est avéré relever du casse-tête chinois. Le professeur Tournesol a écrit "un jour sur deux". Donc chaque matin, ne sachant plus si je l'avais avalé la veille, il fallait que je retrouve le fameux mail "cadeau de Noël" pour savoir où j'en étais. Beh oui, c'est tout con mais la médecine est parfois logique, sauf pour les patients... Je vous explique ! La chimio, ça bouffe la mémoire. Version gros appétit. Du style, à la maison je monte un étage pour aller chercher quelque chose, et une fois arrivée à destination, non seulement je suis essouflée mais... je ne sais plus pourquoi je suis là ! Donc partant du principe que lorsque qu'on gobe de la chimio on n'a plus qu'un neurone - et encore... quand il est réveillé !-, dire à un patient d'avaler son cacheton un jour sur deux, je ne vous dis pas le souk ! Bon... mes poussins, qui sont tous rentrés au nid, ont trouvé la solution : jour paire j'avale ma gélule, jour impair je l'oublie... Je n'ai donc plus qu'à regarder la date chaque matin... Sauf que ça va merdouiller grave à la fin du mois. Je crois que - même si je suis plus nulle que ça tu meurs en maths-, le 31 étant suivi du 1, ça va pas le faire... Je vais terminer l'année avec l'astuce de mes Zamours, et on verra pour l'an prochain ! C'est pas le tout, mais il faut que je m'attaque à ma buche chocolat-framboises et à celle au Nutella... Joyeuses Pâques ! Oups... On me dit dans l'oreillette que ma mémoire de poisson rouge m'a encore joué un mauvais tour... C'est bientôt Noël ! Alors... "JOYEUX NOËL" !

1 commentaire

Posts récents

Voir tout

19 novembre 2020

Quand ça coince, ça coince ! Voilà plus de dix jours que ma moelle osseuse fait la fête, en version hyper dynamique, hyper active, donc hyper douloureuse. Etrange impression que de sentir ses os... co

6 novembre 2020

Dans la série "Faut pas pousser le bouchon Maurice", j'ai joué... et j'ai perdu. Rien de grave... mais zut de flute ! J'ai perdu ! J'ai joué à ignorer les méfaits de la chimio sur ma carcasse ! N'étan

3 novembre 2020

Notes en vrac : - Nous voilà tous déconfits d'être à nouveau confinés. Faut dire que les cons finis pullulent... - Mon protocole a été modifié lors de mon dernier rendez-vous avec le professeur Tourn

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now