Rechercher
  • Karin TL

27 novembre 2019

Dans mon pays comme dans le vôtre, il y a des joies, il y a des peines.

Hier, avec ma Petite fée (qui est plus grande que moi, mais génialement magique) et Maman, nous sommes allées dire au revoir à ma tante préférée. Lui souhaiter bonne route pour le pays des anges. Là-bas, elle a retrouvé, je n’en doute pas, Papa. Mon Papa. Mon Papa qui s’en est allé il y a 27 ans. En novembre lui aussi. 27 ans... Tu me manques toujours, Papa. Je te parle souvent, Papa. Je te dis bonjour chaque jour, en ouvrant mes volets. Tu m’accompagnes. Tu me donnes de la force quand je risque de trébucher, de me prendre les pieds dans les racines mises sur mon chemin dans mon pays d’adoption. Hier, nous sommes allées dire au revoir à ma tante préférée. Ma tante Cécile. Elle était jolie, Cécile. Mélange subtil de grâce, d’amour et de droiture flamande. Juste dosage de culture et de délicatesse... Elle était jolie, ma tante préférée partie au pays des anges. Nous sommes allées lui dire au revoir. L’occasion de revoir celles et ceux que nos vies trop remplies nous amènent à zapper... Celles et ceux à qui l’on pense, dont on parle sans prendre le temps de les appeler ni de les voir... Durant ce voyage en Thrombocytémie, je comprends et savoure chaque jour un peu plus la force que me donnent ceux que j’aime, ma famille. La force que nous avons tous soudés, en tribu. Alors, c’est promis ma cousine, on ne laissera pas filer le temps sans faire une pause ensemble, sans prendre ensemble enfin le temps de refaire le monde, de rire, de parler,... de vivre tout simplement !

0 commentaire

Posts récents

Voir tout

9 juin 2021

Pause d'un instant... juste pour reprendre pieds. Tout débrancher et écouter de la musique. Celle que j'écoutais il y a tout ça d'années. J'avais 17 ans... et une moelle osseuse en pleine forme ! J'av

4 juin 2021

Quelle fut longue cette semaine... Demain, je mettrai le bouton sur pause... Heureusement. Ce soir, tout est lourd, bien lourd, trop lourd. Mes yeux se sont embués. Mes yeux ont pleuré. Cela ne m'éta

25 mai 2021

Pourquoi parler de ce voyage dans un drôle de pays qui n'existe pas ? Pourquoi partager ici cette expédition sans retour en "Thrombocytémie" ? Certains me qualifient d'impudique. Certains m'observent