Rechercher
  • Karin TL

28 janvier 2020

Bulletin météo en Thrombocytémie, hier soir : "Malgré un anticyclone chargé de rires et de sourires, dans la soirée une nappe de nuages gris s'installera et persistera toute la nuit. Sans doute, à cause d'un courant de fatigue venu tout droit de Sibérie." Force est de constater qu'il ne fait pas toujours beau chez moi. Même si je me bats pour ne pas laisser de place à la maladie, à de pseudos états d'âme, à des coups de mou qui tiennent parfois du tsunami. Il ne fait pas toujours beau, mais il ne pleut pas ! Je ne pleure pas. Je ne pleure pas non plus sur mon sort. Je ne suis pas triste. Juste lucide : "Je suis malade. Ma vie a changé. Je ne serai plus jamais comme avant. Ma maladie n'est à priori pas mortelle mais bel et bien incurable." Une lucidité qui me happe quand le soir je suis fatiguée. Une lucidité qui se doit d'exister, mais qui chasse avec une facilité déconcertante le souvenir des rires de la journée. Une lucidité qui ne me met pas en colère. J'accepte tout en ayant un brin de nostalgie. Alors oui, je sais que la médecine fait des progrès fulgurants. Alors oui, je sais que je suis entre les mains d'un grand professeur à plumes qui connait son job et m'accompagne. Mais... c'était quand même pas mal de vivre dans votre pays...

0 commentaire

Posts récents

Voir tout

9 juin 2021

Pause d'un instant... juste pour reprendre pieds. Tout débrancher et écouter de la musique. Celle que j'écoutais il y a tout ça d'années. J'avais 17 ans... et une moelle osseuse en pleine forme ! J'av

4 juin 2021

Quelle fut longue cette semaine... Demain, je mettrai le bouton sur pause... Heureusement. Ce soir, tout est lourd, bien lourd, trop lourd. Mes yeux se sont embués. Mes yeux ont pleuré. Cela ne m'éta

25 mai 2021

Pourquoi parler de ce voyage dans un drôle de pays qui n'existe pas ? Pourquoi partager ici cette expédition sans retour en "Thrombocytémie" ? Certains me qualifient d'impudique. Certains m'observent