Rechercher
  • Karin TL

3 mars 2020

Dans mon drôle de pays, les mots n'ont pas toujours le même sens que dans le vôtre.

Surtout deux mots : aïe et temps... Aïe : quand ça fait mal, ça fait vraiment mal chez moi. Un truc de malade. Comme une séance de tortures - enfin j'imagine, car on ne m'a jamais torturée -. Un truc qui m'arrache des larmes même si j'ai envie de rire ! Pourquoi rire ? Car rien de telle que l'autodérision pour faire peur à la douleur. "Une mamie de 95 ans descendrait les escaliers plus vite que moi !". "Oh je vais pouvoir ouvrir un cabinet de voyance : sans soulever mon pull, je sais que j'ai un bleu en formation sur le bras." Aïe... Ouille ! Mais je suis aussi fascinée par mes limites qui ne sont pas celles que je croyais. Je tente de les pousser toujours plus loin. Et avec ténacité, avec un brin de stratégie - car il faut être stratège pour rouler la douleur dans la farine ! - et une once d'inconscience, j'y arrive. Je tente de reculer la prise d'opium, même si les médecins m'en prescrivent à qui mieux-mieux. Pas envie d'être archi shootée... Sur prescription médicale, j'avale déjà pas mal de merdouilles chaque jour !

Il y a aussi le temps qui n'est pas le même en Thrombocytémie. "Tu vois le spécialiste dans un peu plus de dix jours. C'est très bientôt !" Et bien non... ce n'est pas "bientôt" ! Dix jours, c'est long quand on attend un verdict. Même les quatre ou cinq heures qui me séparent de ma prise de sang mensuelle du résultat des analyses me semblent à chaque fois être une éternité. Une heure, c'est terriblement long quand, la nuit, je me pelotonne sous ma couette en comptant les moutons pour oublier ces aïe et ces ouilles qui s'obstinent à polluer mon sommeil. Mais heureusement, il y a mille autres mots qui ont le même sens chez vous et chez moi ! Comme : rires, chocolat, silence, amour, calme, fleurs, gourmandise, amitié, soleil, famille,...

0 commentaire

Posts récents

Voir tout

19 janvier 2020

Notes en vrac... Dans la série ça c'est fait... douleurs soudaines dans la main droite alors que j'étais sous la douche. Je lâche donc le pommeau de douche. Et hop, le temps que mon cerveau embrumé ré

14 janvier 2021

Voilà deux semaines qu'une année nouvelle a commencé. Je nous la souhaite jolie, au goût de chacun. J'ai pour ma part décidé qu'elle serait ponctuée de sourires, de rires, de bulles de champagne et de

16 décembre 2020

Ne plus voir le jour... c'est la juste expression - ou presque - qui colle à ma vie depuis quelques semaines. Course contre la montre et déluge de boulot se conjuguent avec "je débranche mon portable

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now