Rechercher
  • Karin TL

5 mai 2020

Le temps file si vite que je n'ai pas gribouillé sur mon clavier depuis plusieurs jours. Il faut dire que ce confinement rime pour moi avec occupation intensive - intensivité toute relative certes, au regard de l'hyperactivité qui fut mon quotidien dans une autre vie -. Nous sommes cinq en ce moment dans notre aire. Et je n'ai aucune honte à le dire : "j'en suis ravie !" Nombre de personnes dépriment à cause du confinement. Moi j'adore ! Parfois le silence total me manque, mais il reviendra bien vite, je le sais. Cinq à la maison, ça bouge, ça parle, ça gigote, ça bricole, ça cuisine, ça bosse, ça rit, ça crie... ça vit ! Et moi, je fais le plein de vie ! Avec des hauts et des bas, des couics et des couacs, toujours... Des "putain, merde, ça fait mal". Des nuits hachées. Des aïe et des ouilles et des médocs en série. Des hématomes sur les jambes et les bras qui me donnent un look "dalmatien" ou licorne à pois. Mais je fais le plein de vie ! Mais quand j'entends à la pharmacie, une abrutie qui se plaint - sans porter de masque - que le confinement la stresse, l'empêche de dormir, et patati et patata, je sors de mes gonds ! Et ça fait mal... Pas à moi, mais à l'abrutie... "Madame, vous venez de dire que vous n'êtes pas malade en dehors de ce stress... Vous allez bientôt être déconfinée, vous allez pouvoir embrasser qui vous voulez, acheter avec frénésie tout un tas de conneries... Alors arrêtez de vous plaindre : vous me cassez les pieds ! Regardez comme la vie est belle ! - Le comble, c'est que c'est moi qui suis sous chimio qui vous le dis ! - Vous vous bousillez la tête pour rien. Souriez ! Et arrêtez de vous plaindre ! On vit et ça c'est génial !" Voilà, je suis allée deux fois à la pharmacie en quelques jours et je me suis embrochée deux connes... sur le même ton ! Oups ! Je le concède, j'ai été un peu violente dans mes propos. Mais... Mais c'est tellement magique de regarder la vie avec des lunettes roses, et je vous promets que ce n'est vraiment pas difficile à faire. Il suffit de... Il suffit d'aimer la vie !

0 commentaire

Posts récents

Voir tout

19 janvier 2020

Notes en vrac... Dans la série ça c'est fait... douleurs soudaines dans la main droite alors que j'étais sous la douche. Je lâche donc le pommeau de douche. Et hop, le temps que mon cerveau embrumé ré

14 janvier 2021

Voilà deux semaines qu'une année nouvelle a commencé. Je nous la souhaite jolie, au goût de chacun. J'ai pour ma part décidé qu'elle serait ponctuée de sourires, de rires, de bulles de champagne et de

16 décembre 2020

Ne plus voir le jour... c'est la juste expression - ou presque - qui colle à ma vie depuis quelques semaines. Course contre la montre et déluge de boulot se conjuguent avec "je débranche mon portable

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now