Rechercher
  • Karin TL

6 décembre 2019

8h13 En vrac et patatras... En vrac et en pétard ! Je déteste l’injustice. D’une façon systématique et basique.

Or, hier, en discutant au téléphone avec mon amie Cécile - j’adore l’avoir au téléphone, même si c’est trop rare. A chaque fois c’est comme si le temps n’avait pas eu de prise sur nos vies : nous débutions dans le journalisme, nous avions une vingtaine d’années, nous avons mené nos carrières et de front sommes devenues Mamans , aujourd’hui nous sommes des quinquas, rien n’a changé quand nous papotons ! -... Donc en discutant avec Cécile, j’ai mesuré à quel point l’injustice est grande dans les coulisses de la maladie.

Il y a malade et malade. Il y a ceux qui, comme moi, ont de la chance : une louche de débrouillardise, un carnet de mille adresses, une ténacité à rude épreuve, un quotidien confortable... Et il y a les autres. Ceux qui sont seuls face à la complexité du système médical. Ceux qui n’osent pas. Ceux qui ne peuvent accéder qu’au service public plein de bonne volonté mais trop souvent débordé, loin du confort de certaines cliniques privées...

Injustice aussi entre les malades « classiques » et ceux qui ont gagné au loto des maladies rares. Le « classique » entre dans les cases du tableau Excel de la sécurité sociale et des mutuelles. Le « classique », personne ne lui dit : « tu as très bonne mine pour un malade ! ». Le « classique », tout le monde sait ou comprend de quoi il souffre. Le « classique » aura toutes les réponses à ses questions sur ses maux... Puis, il y a les autres. Les comme Aurore et son joli accent alsacien, Aurore ma croqueuse de la vie, les comme elle, les comme moi... Nous n’avons rien de commun avec les « classiques » ou si peu... et parfois quand je suis en vrac je trouve cela injuste ! Mais finalement, tout bien pesé, ne pas rentrer dans les cases d’un tableau Excel, ça me va ! C’est quand même plus rigolo !


23h48 Chut... Ne faites pas de bruit. Ne le perturbez pas. Laissez-nous savourer ensemble les moments à venir, tout en douceur et en bonheurs. Chut... Le week-end est là !

0 commentaire

Posts récents

Voir tout

9 juin 2021

Pause d'un instant... juste pour reprendre pieds. Tout débrancher et écouter de la musique. Celle que j'écoutais il y a tout ça d'années. J'avais 17 ans... et une moelle osseuse en pleine forme ! J'av

4 juin 2021

Quelle fut longue cette semaine... Demain, je mettrai le bouton sur pause... Heureusement. Ce soir, tout est lourd, bien lourd, trop lourd. Mes yeux se sont embués. Mes yeux ont pleuré. Cela ne m'éta

25 mai 2021

Pourquoi parler de ce voyage dans un drôle de pays qui n'existe pas ? Pourquoi partager ici cette expédition sans retour en "Thrombocytémie" ? Certains me qualifient d'impudique. Certains m'observent