Rechercher
  • Karin TL

9 septembre 2021

Presque quatre semaines que les vacances sont derrière moi. Peu de temps. Certes... Mais ma carcasse se traîne ! D'habitude quand on rentre de vacances, on a la pêche, on est prêt à gravir l'Everest... Moi, dès le matin, je rêve de ma sieste. Je me fais violence. Je bosse. Mais il me faut piocher au fin fond de moi une sacrée dose de volonté et de ténacité pour ne pas céder à l'appel de ma chaise longue ou de mon lit. Un combat continu contre mon corps. Selon les derniers résultats d'analyses(en date de mardi), ma maladie est toujours stabilisée. 1000 plaquettes de plus qu'il y a trois mois. "Top", comme vient de me dire mon adorable généraliste. "Mais a priori pas de diminution de la chimio...". Ouai... Je m'en doute bien ! Verdict définitif le 17 septembre, lors de mon rendez-vous avec le Professeur Tournesol. Pourvu qu'il n'ait pas même l'idée de l'augmenter.... A suivre ! Forte de ces analyses, j'ai décidé de bouger. Quitte à être rincée, ko, crevée, autant que cela soit pour une bonne raison, plutôt qu'uniquement à cause de la chimio. Donc... je me suis mise au sport ! Ne riez pas : c'est un truc de malade pour moi qui ai toujours préféré le point de croix au jogging ! Et je n'ai pas fait dans la dentelle : le mercredi soir pilates (j'ai commencé hier et ça tire partout depuis ce matin), et le vendredi soir piscine - pas en mode "plouf on barbotte" mais en mode "j'enchaîne les longueurs". Et un peu de marche si l'occasion se présente. Alors oui... avec un tel programme, je suis à la bourre : à la maison, il y a des tas de trucs qui patientent que j'ai un peu de temps à leur accorder. Comme cette adorable pieuvre que j'ai commencé à tricoter mais qui n'a pas ses tentacules ! Comme ces bocaux de verres que je dois trier. Comme ces étagères de linge de maison que je dois ranger, le potager que je dois désherber... Tant pis... ça attendra. C'est moi d'abord ! J'adore cette expression qui n'a que trop rarement fait partie de mon vocabulaire "moi d'abord" ! Et je l'assume à 100 %... Enfin pas tout à fait... au moins à 50% en fait !

0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Y a pas à dire, Miss Moelle et moi, c'est une histoire d'amour et de haine à la fois... On respire ensemble, on rit ensemble, on râle ensemble, on vit ensemble. Et comme dans tous les couples, il y a

Chère Moelle, Voilà plus de deux ans et demi que l'on a découvert que tu étais hyperactive. Alors le Professeur Tournesol a pris les mesures nécessaires pour te shooter un peu. Et par la même occasion

Notes en vrac : - Drôle de monde... Même pas vrai en fait, car ce monde n'est pas du tout drôle. Plutôt même franchement triste. Mais l'écrire servira à quoi ? A dénoncer ? Ne vaut-il pas mieux constr